Auteur : Ursula Le Guin

Tags: amour, changement de sexe, hermaphrodite, science-fiction

Année: 1969    Type: R    LGBT: H

Note :

Description

Résumé :

Le roman se présente comme le rapport rédigé par Genly Ai, l’envoyé de la Terre sur la planète Gethen. Gethen ou Nivôse se caractérise par un climat extrêmement rigoureux et une population qui a été génétiquement modifiée.

Les habitants de Gethen ne présentent aucune caractéristique sexuelle visible (barbe, poitrine, dimorphisme) pendant un cycle où ils sont sexuellement neutres. Puis ils entrent dans une période d’activité sexuelle de quelques jours. Lorsque deux individus forment un attachement l’un pour l’autre, ils prennent indifféremment un sexe ou l’autre. La virilité affichée de l’envoyé terrestre choque les autochtones pour qui elle est une forme de dérèglement sexuel.

Celui-ci va être à son tour choqué par la métamorphose sexuelle en femme d’un de ses compagnons qu’il a l’habitude de considérer comme un homme. Son incapacité à aller au-delà de ses préjugés sera cause d’une tragédie.

La Main gauche de la nuit appartient à un genre que les féministes américaines appellent gender bender, c’est-à-dire une oeuvre qui oblige à poser un regard différent sur la sexualité et l’identité stéréotypée qui s’y rattache.

Ursula K. Le Guin étudie également l’impact supposé que le dimorphisme sexuel peut avoir sur la société, en générant des comportements agressifs de prédation et d’acquisition. Gethen connaît des conflits de personnes, mais pas la guerre.

Biographie de l’auteur :

Ursula Kroeber Le Guin — plus généralement appelée Ursula K. Le Guin — est une auteur américaine née le 21 octobre 1929 à Berkeley, en Californie.

Elle a écrit des romans, des nouvelles, des poèmes, des livres pour enfants et des essais. Elle est surtout connue depuis les années 1960 pour ses nouvelles et romans de fantasy et science-fiction dans lesquels elle se distingue par son exploration des thèmes anarchistes, taoistes, féministes, ethnologiques, psychologiques ou sociologiques.

Notre commentaire :

L’amour est sans cesse à réinventer, et les auteurs de S-F se font fort d’y participer à leur manière. Le Guin peuple la planète Nivôse d’une humanité hermaphrodite, ou plutôt asexuée la plupart de l’année, mais qui se pourvoit lors de la période du kemma d’un sexe (masculin ou féminin), distribué de manière complémentaire au sein du couple. Ce sexe apparaît cependant indifféremment et il est variable à chaque kemma. Le Guin remet brillamment en question le problème de l’identité sexuelle, dans cette œuvre où ce qui importe, c’est l’autre, et non pas le sexe qu’il a. Hétérosexualité et homosexualité sont ainsi purement et simplement évacués dans une relation où c’est le désir qui « crée » le sexe et non l’inverse. La question de la différence resurgit cependant lorsque ces êtres sont confrontés aux humains, sexués une bonne fois pour toutes (si l’on ne prend pas en compte les transsexuels) et disponibles tout le long de l’année pour des rapports sexuels. La Main gauche de la nuit développe une intrigue politique complexe, mais aussi une histoire d’amour entre un homme, Genly, et un habitant de Nivôse, appelés à dépasser la différence qui existe dans leur sexualité.

Samuel Minne

La Main gauche de la nuit

Vous pouvez retrouver ce livre sur Amazon.



Légende (librement inspiré de Homolibris) :
Nous avons aimé un peu, beaucoup, passionément, à la folie, encore plus que ça....

BD
E
N
R
Rj
T
Bande Dessiné
Essai
Nouvelles
Roman
Roman Jeunesse
Théâtre

h
H
HH

l'homosexualité est anecdotique (un personnage, une situation, une réflexion, etc.),
l'homosexualité est un des thèmes principaux,
l'homosexualité est LE thème principal,