Réalisé par Marc Moody
Avec Steve Balsarini, Walt Brady, John Brennan, Stan Brown, Brad Buffum

Durée : 90 min.

Résumé :

Brad Jenkins est un professeur gay dans un lycée du Nebraska. A quarante ans, il est toujours célibataire et rêve surtout d’être « normal ». Lors de l’anniversaire de mariage de ses parents, il retrouve sa belle-soeur Julie, qui est aussi sa meilleure amie depuis le lycée. Brad repense avec nostalgie à ces années où il était amoureux du beau Roland à qui il n’a jamais osé parler. Après avoir bu quelques verres pour se remonter le moral, Brad décide d’aller dans un lieu de drague gay, mais percute un arbre avec sa voiture… et se retrouve projetté dans le passé, au cours de la dernière année de lycée. Bien vite, Brad se rend compte que quelque chose d’étrange est arrivé : tout le monde est homosexuel, les lycéens, les parents, le proviseur… Brad retrouve Roland, ainsi que Julie. Le rêve de normalité de Brad semble réalisé, mais tout n’est pas si simple…

Notre avis :

Un voyage dans le temps et dans un monde parallèle qui permet d’aborder le thème de la normalité. Ce film est avant tout un hymne à l’amour : Brad veut tout simplement aimer, mais le poids de la société est trop lourd pour lui et l’empêche de gérer une relation homosexuelle. Ainsi, le passage dans un monde alternatif ne va pas résoudre son problème.

En effet, ce qu’il n’arrive à pas à gérer c’est le fait d’avoir une relation amoureuse qui ne correspond pas à la majorité de la population, voire qui est rejetée par cette majorité. Il va lui falloir comprendre d’ignorer le regard des autres et de vivre selon ses désirs envers et contre tous.

Un des meilleurs films à mon sens pour expliquer à un hétéro la difficulté d’assumer d’être homo, qui n’est pas sans rappeler le roman de Cy Jung : « Hétéro par-ci, Homo par le rat« 

Pour aller plus  loin, lire l’excellente critique sur Univers L.