Résumé :

Le jour de son vingt-et-unième anniversaire, Sam Oliver découvre que ses parents ont vendu son âme au diable avant sa naissance. Ainsi, il se retrouve à travailler avec deux compères, Ben et Sock, pour le diable qui lui demande de récupérer les âmes qui se sont enfuies de l’enfer.

Après qu’il a été mis à la porte par sa mère, Sock convainc Sam et Ben de prendre un appartement en colocation. Ils font rapidement la connaissance de leurs voisins Steve et Tony, un couple gay qui s’avère être un couple de démon qui se cache du Diable et fomentent une rébellion.

Sock, Steve, Ben, Sam et Tony

Le Diable et moi (Reaper) est une série télévisée américaine en 31 épisodes de 41 minutes créée par Tara Butters et Michele Fazekas, diffusée du 25 septembre 2007 au 26 mai 2009 sur The CW. La chaîne annule définitivement la série à la fin de la deuxième saison.

Notre avis :

Une bonne série mélangeant fantastique et comédie. Rien d’extraordinaire, si ce n’est le jeu de l’acteur Ray Wise qui incarne le Diable avec maestro, maniant l’ironie avec une classe… diabolique ! La participation d’un couple de démon gay apporte un brin d’originalité ainsi qu’une intrigue intéressante sur une rébellion contre le Diable. On est loin cependant d’un épisode de Supernatural : les effets spéciaux font très cartons-pâtes. Heureusement, le talent des scénaristes s’exerce sur la partie comique et le trio Sam, Ben et SOck qui outre leur combat contre les ames échappées de l’enfer nous font vivre leurs vies de geek fauchés en mal d’amour.

Steve et Tony rendent visite à Sam à son travail

En résumé : une bonne série pour se détendre.

Et pour finir, Steve en démon meulant ses cornes avant de revenir en ange :