Vampire Boys

Film américain de Charlie Vaughn avec Christian Ferrer, Jason Lockhart, Dylan Vox, Jess Allen
Réalisé en 2011

Durée : 70 minutes

Résumé :

Jasin et sa tribu devampire est à bout. Pour leur survie, Jasin a besoin de trouver un mortel à transformer en vampire pour passer l’éternité. Los Angeles offre beaucoup de jeunes candidats. Le second de Jadin, Logan, a les yeux rivés sur Tara, une jeune et belle étudiante. Tara est d’ailleurs intéressée par l’idée de devenir un vampire, mais quelqu’un d’autre entre en scène pour perturber les plans de la couvée. Caleb, étudiant nouveau venu à l’université de Los Angeles, ne cesse de rêver à un mystérieux étranger. À l’école, Caleb le rencontre, Jasin, et ils ont une connexion instantanée. Le problème est que le temps passe, et Jasin doit convaincre Caleb que l’éternité en tant que vampire peut être une vie très douce.

Notre avis :

Dans la lignée de Dante’s Cove et surtout de L’Antre, nous voilà replongé dans un univers fantastico-erotico-vampirique. On y retrouve d’ailleurs Dylan Vox, qui y jouait déjà un vampire rebelle.

Malheureusement, on atteint le summum avec ce dernier titre : l’histoire tient sur un post-it XXS, le jeu des acteurs tient du film porno. Seul la plastique des acteurs qui passent l’ensemble du film torse nu mérite de s’attarder à un film qui ne restera pas dans les annales ! Quand aux effets spéciaux… heureusement que le titre précisait qu’il s’agissait de vampire, on aurait pu ne pas s’en rendre compte :

D’ailleurs le mythe du vampire en prend un coup, même si ils ne peuvent rentrer dans une maison sans y être invités, les scénaristes passent outre la plupart des restrictions : à priori, les croix ne leur font aucun effet … puisqu’ils en portent tous autour du coup ! Sans parler d’un passage surréaliste où il font une séance de … bronzage !!!

En résumé, en période de disette, un petit film d’1h10 pour se rincer l’œil (il y a même une scène frontale…) mais pas plus !!