Dans le cadre d’un petit concours dans le groupe Facebook Les passionnés de littérature M/M, j’ai écris cette petit nouvelle de 1000 caractères espace compris (une contrainte très dure !!!) sur le thème « Masque » :

2048 – Les émotions mènent à la passion, à l’amour/haine, la haine à la guerre. Elles sont mauvaises et doivent être contrôlées. Ce syllogisme idiot nous colle cette chose sur le visage à la naissance. Il contrôle les nerfs de notre visage pour ce sourire niais dès qu’on se croise, nous impose ce regard triste, la larme à l’œil dès qu’un VIP disparait, sans rien ressentir à la mort d’un proche – trop complexe. Nous n’aimons plus, nous procréons. Ça me rend triste.

Je ressens le monde qui m’entoure, le mien est défectueux. J’ai subi des opérations pour me/le corriger, je suis immunisé. J’ai appris à faire semblant, un vrai caméléon.

Mais je ne peux plus, depuis que Nat est entré dans ma vie, je ne pense qu’à lui. Imaginez le retour de l’amour, çà serait déjà un scandale, mais entre deux gars, çà serait un crime contre la paix ! Alors j’ai travaillé nuit et jour pour être biomécano et identifier mon immunité. Ce soir je ne serai plus seul. Ce soir, les masques tombent ! Nat, je t’aime !

Qu’en pensez-vous ?