Catégorie : Filmothèque (Page 2 sur 8)

2010 : Riverworld, le Fleuve de l’Eternité

Riverworld, le Fleuve de l’Eternité

Téléfilm américano-canadien de Stuart Gillard avec Tahmoh Penikett – Laura Vandervoort – Mark Deklin – Peter Wingfield – Jeananne Goossen – Matthew MacCaull – Matty Finochio – Alan Cumming
Réalisé en 2010

Durée : 2×85 minutes

Résumé :

Dans une boîte de nuit de Singapour, Matt Ellman s’apprête à demander en mariage sa petite amie Jessie. Mais un attentat perpétré par un kamikaze les tue tous les deux. Peu de temps après, Matt se réveille dans un monde mystérieux, sur les rives d’un immense fleuve. Autour de lui, il découvre des milliers d’individus ayant vécu sur Terre à différentes époques, mais il ne trouve pas trace de Jessie. Matt se lance alors à sa recherche, accompagné par d’intrépides compagnons. Ensemble, ils remontent le fleuve, pour tenter de découvrir sa source, espérant y trouver la réponse à leurs très nombreuses questions…

Notre avis :

Cette mini-série est une adaptation du cycle de romans de Philip Jose Farmer « Le fleuve de l’éternité », un grand classique de la science-fiction. C’est la deuxième fois que Syfy Universal porte cette oeuvre à l’écran.

Une adaptation intéressante qui présente les principaux intervenants du cycle, notamment Richard Francis Burton, Samuel Clemens alias Mark Twain, et introduit de nouveaux protagonistes.

On pourrait sy’arrêter uniquement pour le plaisir de retrouver Tahmoh « Battlestar » Penikett dont la plastique ne laisse pas indifférent …

 Ou par la présence de l’acteur-réalisteur-activiste LGBT Alan Cumming :

qui semble aimé d’être peint en bleu, il a en effet jouer le rôle de Diablo dans X-Men 2 :

Il interprète donc ici un des mystérieux gardiens, tout comme Thea « Queer as Folk » Gill :

 

Ça aurait pu suffire, mais ce qui a attiré notre attention ici, c’est la présence d’un couple gay Hal (Matthew MacCaull) et Antonio (Matty Finochio), qui meurent dans la même boîte de nuit que Matt :

Et magie du monde du fleuve de l’Eternité, ils reviennent dans leur corps à l’âge de 25 ans :

Je n’ai pas relu le cycle récemment, mais il ne me semble pas qu’ils soient présents, en tout cas pas en tant que personnage secondaire important.

On ne va pas bouder notre plaisir et partager avec vous ce baiser échangé :

Baiser qui a fait grincer quelques dents sur le forum de SciFi, on espère que la chaîne tiendra et maintiendra le couple s’ils décident de donner une suite à ce double téléfilm !

http://www.youtube.com/watch?v=UjGyHB_WSKA

2011 : Fairy Tale, un conte de fée très gay

 

A FAIRY TALE

Film américain de Steven Tylor O’Connor avec Sherry Vine, Steven Tylor O’Connor, Paul Cereghino, Kelly Blunt , Sam Snyder et Jesse Hayes
Réalisé en 2011

Résumé :

L’histoire de Jack et Jill à leur bal de fin d’année. Jill y va accompagnée de son prince charmant et laisse Jack seul et abandonné. Heureusement, sa bonne marraine la fée drag-queen apparait et l’envoie vivre un bal mémorable…

 

Notre avis :

Film pas encore disponible, mais semble « prometteur » dans son genre…


2011 : Judas Kiss

On vous en parle depuis quelques articles sur ce site, le film Judas Kiss sera distribué par BQHL, et un ange nous a soufflé qu’il pourrait sortir dans les 3 prochains mois…

Judas Kiss

Film américain de J.T. Tepnapa avec Sean Paul Lockhart, aka Brent Corrigan, (Chris Wachowsky), Richard Harmon (Danny Reyes), Charlie David – Dante’s Cove – (Zachary Wells),
Réalisé en 2011

Durée : 94 minutes

Résumé :

Un film fantastique sur les bizarreries dans le temps et l’espace qui donne à un cinéaste  la possibilité de remodeler son destin quand il rend visite à l’université où il a fait ses études.

Visible également sur notre chaîne TV

2011 : Vampire Boys

Vampire Boys

Film américain de Charlie Vaughn avec Christian Ferrer, Jason Lockhart, Dylan Vox, Jess Allen
Réalisé en 2011

Durée : 70 minutes

Résumé :

Jasin et sa tribu devampire est à bout. Pour leur survie, Jasin a besoin de trouver un mortel à transformer en vampire pour passer l’éternité. Los Angeles offre beaucoup de jeunes candidats. Le second de Jadin, Logan, a les yeux rivés sur Tara, une jeune et belle étudiante. Tara est d’ailleurs intéressée par l’idée de devenir un vampire, mais quelqu’un d’autre entre en scène pour perturber les plans de la couvée. Caleb, étudiant nouveau venu à l’université de Los Angeles, ne cesse de rêver à un mystérieux étranger. À l’école, Caleb le rencontre, Jasin, et ils ont une connexion instantanée. Le problème est que le temps passe, et Jasin doit convaincre Caleb que l’éternité en tant que vampire peut être une vie très douce.

Notre avis :

Dans la lignée de Dante’s Cove et surtout de L’Antre, nous voilà replongé dans un univers fantastico-erotico-vampirique. On y retrouve d’ailleurs Dylan Vox, qui y jouait déjà un vampire rebelle.

Malheureusement, on atteint le summum avec ce dernier titre : l’histoire tient sur un post-it XXS, le jeu des acteurs tient du film porno. Seul la plastique des acteurs qui passent l’ensemble du film torse nu mérite de s’attarder à un film qui ne restera pas dans les annales ! Quand aux effets spéciaux… heureusement que le titre précisait qu’il s’agissait de vampire, on aurait pu ne pas s’en rendre compte :

D’ailleurs le mythe du vampire en prend un coup, même si ils ne peuvent rentrer dans une maison sans y être invités, les scénaristes passent outre la plupart des restrictions : à priori, les croix ne leur font aucun effet … puisqu’ils en portent tous autour du coup ! Sans parler d’un passage surréaliste où il font une séance de … bronzage !!!

En résumé, en période de disette, un petit film d’1h10 pour se rincer l’œil (il y a même une scène frontale…) mais pas plus !!

2009 : Un court-métrage musical, dans l’esprit de la Planète des Singes

Tourné pour la compétition « Straight film 8 » en 2009, il s’agit d’une comédie musicale tournée dans une mine de gravier dans le Kent, toutes les musiques et paroles originales, dans l’esprit de la Planète des Singes.